Une demande croissante des talents pour l’open source

25/06/2018
logo fondation linux

Le rapport annuel sur l’emploi dans le secteur de l’open source diffusé par la fondation Linux et Dice est disponible. Ce rapport montre que les opportunités sont croissantes pour les professionnels qualifiés de l’open source.

L’enquête a été réalisée auprès de plus de 750 gestionnaires d’embauche et de 6500 professionnels de l’Open Source. La synthèse des conclusions de ce rapport est très positive et montre quelques changements importants depuis le rapport 2017 :

  • L’embauche de talents open source est une priorité pour 83 % des recruteurs, chiffre en hausse par rapport à 76 % en 2017.
  • Linux est de retour parmi les catégories de compétences open source les plus demandées, ce qui en fait des connaissances requises pour la plupart des carrières Open Source d’entrée de gamme.
  • Les conteneurs gagnent rapidement en popularité et en importance, 57 % des gestionnaires d’embauche recherchant cette expertise, contre seulement 27 % l’année dernière.
  • Il y a un fossé entre les points de vue des gestionnaires d’embauche et des professionnels des technologies de l’information sur l’efficacité des efforts visant à améliorer la diversité dans l’industrie.
  • Les gestionnaires d’embauche s’éloignent de l’embauche de consultants externes et choisissent de former les employés existants sur les nouvelles technologies open source et les aider à obtenir des certifications

Un marché du recrutement toujours très tendu pour le recrutement

Si 55 % des professionnels de l’open source interrogés assurent qu’il leur est facile de trouver un poste et que 87 % considèrent que la maîtrise de l’open source a dopé leurs carrières, la situation est beaucoup aussi difficile pour les recruteurs. 87 % des recruteurs déclarent éprouver des difficultés pour les recrutements.

Pour garder les profils les plus intéressants et attirer les talents, on observe plusieurs stratégies mises en place. Parmi celles-ci, la formation et particulièrement la certification sont devenues des armes très importantes et on observe que les entreprises mettant en place de tels plans ont doublé depuis 2016, atteignant près de la moitié des répondants (42 %). Les développeurs déclarent d’ailleurs que la formation fait l’objet de leur première difficulté (49 %) dans le secteur open source avant le manque de documentation (41 %)

Évidemment les salaires restent l’élément de motivation principal pour le recrutement avec 30 %, mais les professionnels de l’open source déclarent aussi pour 19 % que leur principale motivation réside dans le caractère original des projets et pour 14 % la possibilité d’équilibré leurs vies professionnelles et personnelles. En prolongement 10 % d’entre eux considèrent que la flexibilité des horaires et le télétravail comme des motivations principales de leur décision de recrutement.

Les compétences les plus recherchées dans l’open source

Seul bouleversement dans le classement 2018 des compétences recherchées : Linux. Il n’était pas parti bien loin, mais la maîtrise du système d’exploitation est revenue en force avec 80 % des recruteurs à la recherche de ces compétences. Avec 44 % des recruteurs en recherche de profils maîtrisant les technologies de conteneurisation, la tendance croissante observée ces deux dernières années se confirme et place ces technologies parmi les plus en vogue dans les entreprises technologiques. Pour la suite du podium, on retrouve le cloud, la sécurité, les technologies web, les réseaux.

Source : https://www.linuxfoundation.org

comments powered by Disqus
top