Toyota et Ford fondent un groupe de promotion des interfaces open source pour smartphone

05/01/2017
Tableau de bord automobile

Les constructeurs automobiles Ford et Toyota ont fondé un consortium pour accélérer le déploiement des logiciels ouverts pour les systèmes connectés automobiles. Le consortium appelé SmartDeviceLink inclut aussi les constructeurs Mazda, PSA Group, Fuji, et Suzuki. Certains équipementiers comme Elektrobit, Harma, Luxoft, QNX, et Xevo ont aussi rejoint le consortium.

Ne pas perdre la main...

Cette création est avant tout un mouvement stratégique des constructeurs visant à prévenir un par Apple et Google dans la façon dont les conducteurs utilisent leurs smartphones dans les véhicules. Elle suit la libération des codes sources de l’interface de connexion AppLink de Ford, un système aujourd’hui déployé sur près de 5 millions de véhicules dans le monde.

Le but de ce groupe à but non lucratif est donc la promotion d’un choix plus vaste pour les technologies de connexion embarquées dans les véhicules parmi lesquels les affichages sur le tableau de bord, les contrôles au volant ou vocaux.

Grâce à l’utilisation d’une plateforme open source, les constructeurs espèrent créer un standard leur permettant, ainsi qu’aux équipementiers de mieux intégrer les smartphones aux véhicules. Le consortium veut motiver les développeurs à contribuer à l’évolution et l’intégration d’une technologie universelle de connexion dans leurs applications.

Jusqu’à présent Toyota à refuser à inclure les technologies CarPlay d’Apple et Android Auto de Google dans ses véhicules. La société argumente ce choix en déclarant qu’une telle intégration diminuerait les standards de sécurité de ses véhicules. Le constructeur Ford offre ces technologies sur tous ces modèles 2017, mais souhaite soutenir toute alternative open source que les développeurs pourraient utiliser.

Ce projet open source sera gérer par Livio, une start-up acquise par Ford en 2013. Livio travaillera avec les adoptants précoces pour construire des interfaces et des systèmes d’infodivertissement pour chaque environnement automobile.

… devant l’hégémonie d’Apple

Le système propriétaire d’Apple CarPlay apporte les fonctionnalités de navigation, de téléphonie, de messagerie, de la musique, podcast et des applications de tierces parties. Parmi ces dernières, on retrouve Spotify qui peut être inclus sur le tableau de bord du véhicule. Il est déjà adopté par de grands constructeurs comme BMW, Ford, GM, Honda, Hyundai, Kia, Nissan, etc.

Source : www.bloomberg.com

comments powered by Disqus
top