Project Things : Mozilla propose un framework pour l’internet des objets

07/02/2018
logo mozilla

L'année dernière Mozilla travaillait à l’édification d’un framework de logiciels et de services capables de combler le fossé de communication entre les appareils connectés. Mozilla annonce aujourd’hui que tout le monde peut désormais créer son propre portail pour contrôler son appareil connecté directement depuis le Web.

La sécurité et la confidentialité au coeur du projet

Mozilla a lancé le Project Things, dans le but de construire un «Internet des objets» décentralisé axé sur la sécurité, la confidentialité et l'interopérabilité. Le développement ouvert et collaboratif engagé depuis un an regroupe une communauté de décideurs, de testeurs, de contributeurs et d'utilisateurs finaux.

Le lancement permet à tous ceux qui possèdent un Raspberry Pi de créer leur propre portail des objets. En plus des commandes et contrôles basés sur le Web, une nouvelle fonctionnalité expérimentale montre la puissance et la facilité d'utilisation des commandes vocales, certainement la façon la plus naturelle pour les utilisateurs d'interagir avec leur maison intelligente.

L'avenir des appareils connectés

Les appareils de l'Internet des Objets (IoT) sont devenus plus populaires ces dernières années, mais il n'existe pas de norme unique sur la façon dont ces appareils devraient communiquer ensemble. Si l'avenir des dispositifs IoT connectés continue d'impliquer des solutions propriétaires, les coûts resteront élevés, et le marché aura peine à se développer. Comme à son habitude Mozilla milite ici pour un Web ouvert, décentralisé et conférant le pouvoir de contrôle aux personnes qui utilisent ces dispositifs.

De nouvelles fonctionnalités puissantes

La dernière version de la passerelle Things a plusieurs nouvelles fonctionnalités disponibles. Ces fonctionnalités comprennent:

  • La possibilité d'utiliser le microphone sur votre ordinateur pour émettre des commandes vocales
  • Un moteur de règles pour définir la logique pour l'interaction des périphériques entre eux
  • Une vue en plan d'étage pour disposer des appareils sur une carte de la maison
  • Prise en charge supplémentaire du type de périphérique, tel que les prises intelligentes, les lumières variables et colorées, les commutateurs et capteurs multiniveaux, ainsi que les versions "virtuelles", au cas où vous ne disposeriez pas d'un périphérique réel
  • Un tout nouveau système d'extension pour la prise en charge de nouveaux protocoles et périphériques
  • Un nouveau système pour autoriser en toute sécurité des applications tierces (utilisant OAuth)

Un intérêt majeur du projet réside dans l’absence de connaissance technique pour la création de la Passerelle des choses pour contrôler ses appareils. dure pas à pas complète sur la façon de commencer à construire sa propre maison intelligente privée en utilisant un Raspberry Pi. La procédure complète est disponible ici

comments powered by Disqus
top