Microsoft rejoint la Cloud Foundry Foundation

15/06/2017
Fondation Cloud Foundry

Après avoir fait une place de choix au projet open source sur la plateforme Azure avec une augmentation de 300 % sur la plateforme de la solution de conteneurisation, Microsoft annonce qu’elle sera partenaire « Gold » de la fondation Cloud Foundry.

La politique open source de Microsoft continue sa progression avec une participation plus active au projet PaaS open source Cloud Foundry spécialisé dans le déploiement d’applications sur le cloud. Microsoft annonce donc que la firme rejoint la Cloud Foundry Foundation en tant que Gold Member aux côtés d’entreprises comme Google Huawei, Ford, GE Digital, NTT, Philips, Capgemini et Swisscom afin de soutenir le projet.

Assurer la pérennité pour la plateforme Azure

Avec une participation de 100 000 $ US annuels, l’entreprise s’offre deux sièges au conseil d'administration de la fondation et place au sein du conseil consultatif en technologie. En cela, la firme de Redmond peut s’assurer que les utilisations de Cloud Foundry avec Azure soient toujours prises en compte. Corey Sanders, chef de produit de Microsoft pour Azure a déclaré à ce sujet :« Microsoft et la communauté Cloud Foundry sont profondément en phase avec notre compréhension mutuelle des exigences commerciales et techniques de l'entreprise et notre engagement à aider les entreprises à moderniser leurs applications sans verrouiller les fournisseurs. En rejoignant Cloud Foundry Foundation, nous serons en mesure de travailler avec les membres pour contribuer aux initiatives de la Fondation et apporter une gamme plus large de solutions à Microsoft Azure pour nos clients et la communauté .»

De son côté, la fondation Cloud Foundry, assurant l’avenir d’une technologie indépendante des plateformes, utilisée par la majorité des organisations classées au Fortune 500 s’enorgueillit de compter « l'un des principaux fournisseurs de technologies et de cloud d'entreprise au monde » parmi ses membres.

Une stratégie renforcée pour Microsoft

Déjà partie prenante de nombreux projets Cloud Foundry bien avant cette annonce, la firme multipliait déjà les initiatives et acquisitions depuis des mois dans le domaine du cloud. Au début de l’année 2017, avec l’achat de Deis, Microsoft s’assurait la collaboration de développeurs experts du domaine, connaissant à la fois Cloud Foundry et Open Service Broker API. Cette dernière permet aux fournisseurs de rendre leurs services facilement accessibles aux applications qui fonctionnent sur des plateformes telles que Cloud Foundry, OpenShift ou Kubernetes.

Source : sdtimes.com

comments powered by Disqus
top