Linus Torvalds se met en retrait de la communauté Linux

19/09/2018
Portrait Linus Torvalds

Linus Torvalds, créateur de Linux se retire de son travail sur le noyau Linux, conscient que son comportement et notamment ses agressions verbales répétées ont pu heurter la communauté des développeurs.

C’est via le canal habituel de communication de Linus Torvald, la liste de diffusion de noyau Linux (LKML) que le guru du libre a annoncé son retrait en ces termes : « Je dois modifier certains de mes comportements et je tiens à m’excuser auprès des gens que mon comportement personnel a blessé et peut-être totalement détourné du développement du noyau. »

La caricature du génie asocial

Après 30 années de travail sur Linux, Linus Torvald a certes l’image d’un génie des nouvelles technologies qui a contribué à la révolution de l’open source que nous vivons actuellement, mais aussi celle d’un homme qui n’a pas la langue dans sa poche. L’homme est aussi connu pour ses accès de colère envers des développeurs dont le travail ne correspondait pas à ses attentes. Il qualifie d’ailleurs lui même ses saillies « d’attaques désinvoltes dans les emails étaient à la fois peu professionnelles et inutiles ».

Linus Torvald plaide pour justifier ce trait de caractère une incompréhension des émotions humaines : « Je ne suis pas une personne émotionnellement empathique et cela ne surprendra probablement personne. Moi le premier. J’ai mal compris les gens et je réalise à quel point (pendant des années) j’ai jugé une situation et contribué à un environnement non professionnel. »

Du courage et une volonté de changement pour la communauté

L’annonce a été reçue positivement par la communauté qui loue le courage et la volonté de changement de Linus Torvald. L’annonce à d’ailleurs été l’occasion de promouvoir un nouveau code de conduite au sein des développeurs Linux :

« Afin de favoriser un environnement ouvert et accueillant, nous, en tant que contributeurs et responsables, nous engageons à faire de la participation à notre projet et notre communauté une expérience exempte pour tous de harcèlement, indépendamment de l’âge, de la taille, du handicap, de l’appartenance ethnique, de l’identité de genre et expression, du niveau d’expérience, de l’éducation, du statut socioéconomique, de la nationalité, apparence personnelle, race, religion ou identité sexuelle et orientation. »

Fondé sur le Contributor Covenant déjà utilisé par d’envergures comme Eclipse, Kubernetes et Rails ce nouveau code de conduite a été créé par Coraline Ada Ehmke, développeuse de logiciels et défenseur de l’open source. Étonnamment, ce code de conduite particulièrement bienveillant ne fait l’unanimité. Bien que les réactions soient apaisées sur la liste de diffusion du noyau Linux, c’est sur Twitter et Reddit que les esprits s’échauffent.

Sage Sharp, un développeur ayant quitté la communauté Linux résume lui la situation « Le vrai test désormais est de savoir si la communauté qui a créé Linus et protégé son droit d’être abusif verbalement va changer. Linus doit non seulement changer lui-même, mais la communauté du noyau Linux également. »

comments powered by Disqus
top