La France championne d’Europe de l’open source

11/12/2017
logo Cnll

Selon l’étude PAC, le marché du logiciel libre est deux fois plus dynamique que l’ensemble du marché numérique français et devrait créer plus de 4000 emplois d’ici 2020.

Publiée à l’occasion de la conférence Paris Open Source Submit 2017, l’étude PAC est le fruit d’une initiative conjointe réunissant le Syntec Numérique, le CNLL (Conseil national du logiciel libre) et de Systematic Paris Region. L'étude portant sur  sur le poids économique de la filière et son impact sur l’ensemble de l’économie, notamment sur l’emploi et l’innovation a été menée par le cabinet d’études PAC (Pierre Audoin Consultants) et des chercheurs des IAE de Valenciennes et Lyon.

infographie-2017-1

Les chiffres clés

L’open source représente donc un poids conséquent dans l’économie française, avec une croissance soutenue. À ce titre, l’étude nous délivre quelques chiffres clés :

  • Croissance du CA France: 2016 -> 2017: +8%
  • CA global France 2017: 4,5 Mrd d’Euros (dont 4.1 Mrd en services et 378 ME en édition de logiciel). Ce chiffre représente aussi 10% du marché global IT en France.
  • Emplois: 45000 ETP en 2017.

La croissance du marché

L’étude évalue la croissance annuelle de +8,1% à l’horizon 2021 pour l’ensemble de la filière, répartie en +12.6% pour l’édition et +7.8% pour les services. Ce chiffre représente environ le double des prévisions de croissance pour l’ensemble du secteur du numérique (+4.2%).

Ainsi, la France peut s’enorgueillir d’un titre de championne d’Europe de l’open source et du numérique ouvert, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne, à la fois en valeur absolue (France: 4.5 Mrd d’Euros vs. 4.2 au UK et 4.0 Allemagne), et en part de l’open source dans le marché IT global (9.9% FR, 6.5% UK, 6.4% DE). Cette position ne devrait pas changer d’ici 2021.

Un secteur pourvoyeur d’emploi

Selon l’étude, les perspectives de croissance du secteur laissent prévoir un besoin de recrutement net de 4000 personnes / an d’ici à 2021, pour atteindre 56500 ETP en 2021, malgré des tensions dans les recrutements, par manque de profils adaptés. Les emplois concernés sont qualifiés avec 63 % des recrutements effectués pour des formations supérieures à Bac +5. La structuration de l’emploi est aussi très locale, impliquant peu de sous-traitance et de participation off shore. L’étude qualifie même le secteur de l'Open source «d’économie de service et logiciel très "made in France».

Les enjeux de l’open source sur l’innovation

Une observation particulièrement importante de l’étude PAC révèle que le logiciel libre est adopté par les entreprises dans le but de réinternaliser et maîtriser leurs systèmes d’information. Il ne s’agit pas uniquement de mutualisation et rationalisation des investissements logiciels, mais aussi d’ accélérer leurs programmes d'innovations stratégiques. L’étude observe par ailleurs que l’une des principales particularités des entreprises de la filière est qu’elles se développent souvent selon une logique “donnant-donnant” et participent activement au développement de leurs écosystèmes. Ceci s’illustre en quelques chiffres :

  • 72% des répondants que l’open source est un levier majeur d’innovation numérique
  • 45% des entreprises investissent plus de 15% de leur CA en R&D sur le logiciel libre

les causes déclarées de l’adoption du logiciel libre :

  • 82% : mutualiser et réduire les coûts de développement
  • 82% : diversification & indépendance des plateformes technologiques
  • 70% : c’est un accélérateur stratégique
comments powered by Disqus
top