Daimler rejoint le groupe Open Invention Network

17/03/2017
logo Open invention Network

Le constructeur propriétaire de la marque Mercedes-Benz a rejoint le consortium dédié à l’innovation ouverte et à la politique de non-agression dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Une confirmation pour le groupe Daimler

Malgré quelques trop rares initiatives, le secteur de l’industrie automobile n’est pas le premier auquel nous penserions quand il s’agit des stratégies open source. Pourtant, après avoir rejoint plus tôt dans l’année l’organisation Automotive Grade Linux (AGL),Daimler confirme son engagement envers l’open source.

Un pacte de non-agression au cœur de l’OIN

L’Open Invention Networkpratique un politique de non-agression dans le domaine de la propriété intellectuelle en déployant une stratégie de licences croisées au travers Linux, sur une base de redevance gratuite. Les brevets détenus par l’organisation OIN sont alors offerts à n’importe quelle organisation qui se conforme à un pacte de non-agression envers le système Linux.

OIN est la plus grande communauté dédiée à la non-agression dans le domaine de la propriété intellectuelle au cours de l’histoire. Elle promeut notamment la liberté d’action avec Linux comme élément clé des logiciels open source. L’organisation est financée par des géants de la haute technologie commeGoogle, IBM, NEC, Philips, Red Hat, Sony, SUSE,etToyota.La communauté compte aujourd’hui 2100 membres et détient plus de 1200 brevets. Le dispositif de licence croisée et d’adhésion est disponible gratuitement pour toute organisation qui souhaite rejoindre le groupe.

Un juste retourde Daimler ?

Quel intérêt pour le groupe Daimler ? « En tant que leader dans le développement des véhicules intelligents, Daimler s’est engagé à offrir les produits de la meilleure qualité au travers, son portefeuille produit. En rejoignant le Open Invention Network, nous démontrons notre engagement continu dans l’innovation et la soutenons avec le pacte de non-agression des brevets Linux », déclare Ralf Lamberti, manager de la propriété intellectuelle et de l’innovation pour Daimler.

C’est à vrai dire un juste retour des choses, Daimler ayant construit son leadership dans le domaine en partie grâce à la technologie offerte par Linux. C’est ce que l’on peut lire en creux dans la déclaration de Keith Bergelt, CEO de OIN : « l’industrie automobile vie un bouleversement très important dans les services offerts au travers des véhicules intelligents. Daimler est devenu un leader dans ce domaine par le biais des technologies Linux et IdO. »

Source : openinventionnetwork.com

comments powered by Disqus
top