ARCore 1.0 : la réalité augmentée open source selon google

05/03/2018
logo ARCore

Google a annoncé la disponibilité générale d'ARCore 1.0 lors du Mobile World Congress. Le SDK de réalité augmentée pour Android permet aux développeurs de publier des applications de réalité augmentée sur le Play Store. 

Une cible de 100 millions de Smartphones

Les chiffres sont impressionnants : ARCore est annoncé avec la compatibilité de fonctionnement sur prés de 100 millions de smartphones Android et des fonctionnalités avancées de réalité augmentée sont disponibles sur tous ces appareils. Il fonctionne actuellement sur 13 modèles différents Google déclare être en partenariat avec de nombreux fabricants dont Samsung, Huawei, LGE, Motorola, ASUS, Xiaomi, HMD / Nokia, ZTE, Sony Mobile et Vivo pour prendre en charge leurs dispositifs dans le courant de l’année.

La compatibilité d’ARCore avec les terminaux n’est pas la seule évolution de SDK depuis ses préversions.Google déclare aussi apporter aux développeurs des améliorations supplémentaires et un support pour rendre leur processus de développement d'applications de réalité augmentée plus rapide et plus facile. Il faut par exemple noter qu'Android Studio Beta prend désormais en charge ARCore dans l'émulateur, ce qui permet de tester rapidement des applications dans un environnement virtuel directement à partir d’un PC.

Dernier Tango pour Google

Avec la sortie de cette nouvelle préversion d’ARCore, Google a annoncé l’abandon attendu de son projet de plateforme Tango. Ce projet était le première incursion du géant de Mountain View dans le domaine de réalité augmentée. Google travaille en effet sur la réalité augmentée depuis 2014, avec de premiers investissements dans le cadre du projet Tango. Le projet Tango a néanmoins permis de développer ARCore. Bien que très puissant en termes de potentiel, Tango dépendait de matériel spécifique, rendant son adoption très difficile. ARCore étant supposé tirer plus largement parti d'Android et s’adressant à une très large gamme de terminaux, Tango n'avait donc plus de raison de continuer à exister.

Source : Google

comments powered by Disqus
top