Apple économise et améliore les performances de Siri grâce à l’open source

03/09/2015
logo apple

L’assistant virtuel intégré au système d’exploitation iOS est entièrement revu grâce à Mesos. Ce système open source de gestion des grappes de calcul permet à Apple de gagner en rapidité et de réaliser au passage quelques économies.

Apple a donc choisi une technologie open source, Apache Mesos, pour optimiser les performances du célèbre assistant personnel Siri. Ce choix a permis à la firme pommée d’économiser sur les coûts d’infrastructure dédiée au calcul. Au cours de la conférence MesosCon le 20 aout dernier, Brian Summer, ingénieur Apple, indiquait "Le déploiement de nos applications a gagné en rapidité et sa gestion coûte beaucoup moins cher".

Techniquement, l’utilisation de Siri implique une connexion Internet pour qu’une requête soit traitée par les serveurs d’Apple, c’est là qu’Apache Mesos intervient, dans la gestion des centres de données. Très en vogue dans la Silicon Valley, Mesos simplifie la gestion des serveurs physiques et virtuels. Notamment, il permet l’installation d’applications sur une multitude de serveurs avec la même simplicité qu’un appareil mobile !

Au commencement, Siri fonctionnait grâce au cloud AWS, mais depuis 2010 Apple a décidé de créer sa propre version de Mesos dédiée à l’assistant maison. La troisième génération de l’assistant Siri a donc été complètement réécrite. Selon Robert Lacroix, Siri représente d’ailleurs un des plus gros cluster au monde. Le choix de Mesos semble se justifier devant la croissance du nombre d’utilisateurs iOS et la demande proportionnelle de service qui implique en permanence une adaptation de l’infrastructure.

Les ingénieurs Lacroix et Summer ont aussi confirmé qu’Apple investissait massivement dans la technologie Mesos et recherchait à recruter des profils experts pour soutenir les développements. Mesosphere, la société éditrice, serait aussi sollicitée par d’autres groupes comme Microsoft, dont une rumeur indiquait récemment la volonté de rachat.

 

Source : uk.businessinsider.com

comments powered by Disqus
top